ASSOCIATION FRANCOPHONE D’ARTS MARTIAUX AFFINITAIRES © – Disciplines Associées à la FFKAMA (Fédération officielle reconnue par l’Adeps & l’AISF)

Nouveau_logo_AFAMA-removebg-preview-1 copie

Histoire du KarateLe Karaté est aujourd’hui un des arts martiaux les plus populaires au monde. L’histoiredu Karaté commence il y a quelques siècles dans une petite île de l’Océan Pacifique, l’île d’Okinawa. De ce fait, Okinawa fait partie des quelques lieux mythiques, comme le célèbre temple bouddhiste de Shaolin construit au Ve siècle, par lesquels passe l’histoire de la plupart des Arts Martiaux.

Historiquement, le Karaté n’est pas l’oeuvre d’un seul homme, mais celle de plusieurs générations de maîtres et de disciples, au travers de multiples écoles et styles originaux qui conservent aujourd’hui encore, leurs caractéristiques propres, bien qu’évoluant au fil du temps par les points de vue successifs des différents maîtres qui les constituent respectivement.

Les techniques traditionnelles du Karaté sont destinées à assurer une efficacité totale dans toutes les formes de combat possibles, utilisant de manière rationnelle l’ensemble des possibilités que lui offre le corps humain en matière d’autodéfense. Si les styles anciens ont développé parallèlement une panoplie très éclectique de techniques d’esquives, de saisies, de luxations, de projections et de strangulations, tout à fait caractéristiques d’une recherche d’efficacité intégrale, les styles modernes, d’autre part, ont privilégié davantage les techniques de blocages et de percussions. Toutefois, cette distinction Yoko-geridemeure caricaturale dans la mesure où de part et d’autre des interactions sont perceptibles, et de surcroît, le nombre total de styles de Karaté aujourd’hui doit largement dépasser le millier, ce qui par conséquent, rend toute théorie globale impossible.

Au travers de cette diversité d’approches du Karaté, il n’en demeure pas moins que des courants martiaux peuvent se rapprocher en fonction d’affinités subsistantes tant du point de vue de la pratique que de l’état d’esprit visé. C’est ce qui a amené ainsi la créFFKAMA-removebg-previewation de «l’Association Francophone d’Arts martiaux Affinitaires» (AFAMA) en 2001 au sein de la Fédération Francophone de Karaté devenue en conséquence la Fédération Francophone de Karaté et Arts Martiaux Affinitaires, puis Associés (FFKAMA).

L’AFAMA© est devenue par la suite « l’Association Francophone des Arts Martiaux d’Autodéfense » au sein de l’Union Belge de Karaté (UKB)

En 2019, l’AFAMA a retrouvé ses racines en reprenant son appellation d’origine datant de 2001 et a réintégré la FFKAMA.

Tokitsu___LC-removebg-previewEn 2020, sous l’impulsion d’affinités autres, des clubs ont démissionné de la FFKAMA et ont fondé l’AFAMA-Budô – association créée en 2019 déjà, branche de l’AFAMA, et aujourd’hui selon leur souhait tout à fait indépendante désormais de l’AFAMA©.  Nous souhaitons une réussite fructueuse à l’AFAMA-Budô dont la sensibilité, la mentalité, la philosophie et la pratique de certains de ses dirigeants sont devenues incompatibles avec celles de l’AFAMA-FFKAMA de par entre autres des propos propagés sur afama.info inexacts quant à l’historique de l’AFAMA: par exemples, le nom de domaine a été enregistré en 2006, Monsieur Richard Prospero est et a été le seul à occuper la fonction de Directeur Technique de l’AFAMA, l’AFAMA n’a pas eu un fondateur et a été créée sous le patronage de la FFKAMA présidée et actée alors par le Président de la Fédération Francophone de Karaté, Monsieur Jacques van Lerberghe en présence de Monsieur Jean-Luc Perot 4° Dan JKA à l’époque, etc. Certes, l’AFAMA a été fondé comme groupes de styles au sein de la FFK par Hervé Michaux et Vincent Leduc pour lequel ce dernier n’a jamais manqué de reconnaissance pour la gestion administrative que Monsieur Michaux a assuré et le remercie vivement pour cette collaboration jusqu’en 2019, qui souhaitant abandonner cette tâche, Monsieur Michaux, pour raisons personnelles, a désiré revenir à la FFKAMA pour que ce travail soit assuré dorénavant par la Fédération officielle.  En 2020, l’AFAMA-Budô toujours sous la direction technique de Monsieur Hervé Michaux – 8° Dan a décidé de partir de la FFKAMA. L’autre branche n’avait pas encore de dénomination propre. C’est pourquoi la Présidence est à nouveau revenue en 2021 en toute logique selon les responsables de la FFKAMA et le directeur technique de l’AFAMA comme il l’évoque de par son soutien dans ce courriel à  Vincent Leduc au vu du départ volontaire de l’AFAMA-BudôLC & Laurent-removebg-preview copie copie copie copie copiecomme à son origine en 2001 de manière ininterrompue jusqu’en 2019 qui été élu durant cette période à plusieurs reprises administrateur FFKAMA chargé des relations avec les arts martiaux affinitaires pour la Fédération ainsi que Vice-Président de la FFKAMA en 2006 –  administrateur FFKAMA à nouveau depuis 2020formateur et coach mental en Neurosciences appliquées, passionné par le fonctionnement du cerveau au service du développement personnel et donc en lien avec toute pratique corporelle associée. L’AFAMA est restée avec les clubs souhaitant continuer à être affiliés à la FFKAMA.

copyright-simple-248x300-removebg-previewL’AFAMA© au sein de la FFKAMA vise une pratique sportive et martiale de qualité et de bien-être. C’est en ce sens que Maître Tokitsu, a délivré à Vincent Leduc, en parallèle de sa pratique assidue et quotidienne du Karaté, un 8° Dan aussi en Jisei Budô… littéralement « la formation de soi par les arts martiaux » dans un esprit d’accueil, de croisement de recherches et de pratiques.

Par conséquent, bienvenue à tout style affinitaire au Karaté moderne (Karaté-Jitsu, Karaté Shotokai, Yoseikan, etc.), à toute discipline en art martial spéADEPSWB-removebg-previewcifique quelle qu’en soit l’origine (Tai-Jitsu, Penchak Silat, Kali Eskrima, Arts martiaux vietnamiens, Arts Martiaux chinois, etc.) ou mixte (MMA) ainsi qu’à toute pratique d’autodéfense soucieuse d’efficacité proportionnelle à l’agression et respectueuse de soi et d’autrui (Krav Maga, Penchak Silat-Défense, etc.) pour des échanges agréables et conviviaux au sein des Arts Martiaux Associés (AMA) de la Fédération Francophone de Karaté initiale (FFK) seule fédération reconnue par la Fédération Wallonie Bruxelles (ADEPS) pour ses disciplines et membre de l’AISF.

Florine___Manoj-removebg-preview copie

L’AFAMA© regroupe ainsi des arts martiaux affinitaires à l’esprit du Karaté en tant que « Dô » & « Contact » ainsi qu’en tant que Méthode d’Autodéfense[1] au sens large et donne ainsi aux pratiquants des autres disciplines que le Karaté dit traditionnel la possibilité d’avoir une licence et des certificats de grade(s) attribués par l’AFAMA-FFKAMA.

AISF

Nous vous invitons à lire également le document de Présentation et Charte de l’AFAMA (→ format pdf), au sujet de l’objet de l’association, la référence au Karaté et les dynamiques affinitaires, les critères d’admission (AFAMA, AISF-ADEPS), critères de qualité technique et la déontologie.

Actuellement, l’AFAMA© regroupe :

  • le Karaté Shito-Ryu Sun Ate sous la direction de Monsieur Richard PROSPERO – 9° Dan WUKO / 8e Dan FFKAMA – IMAF – WUKO en collaboration avec Me. Ryozo TSUKADA – 8e Dan FFK & DA & Expert Fédéral Japonais FFK & DA / (France)
  • le Jisei Karaté-dô – section officielle en Belgique de l’Ecole de Me. Kenji Tokitsu – 10e Dan WUKO & WKMO, dirigée par Monsieur Vincent LEDUC – 8° Dan Japan Karate Tokitsu Ryu (Jisei Karaté-dô & Jisei Budô) & WKMO/ 7° Dan UKB – WUKO & WKMO / 6e Dan FFKAMA – IMAF – WUKO & 4° Dan FFK-WKF
  • le Karaté Taikyoku et le TaiChi Chuan (Ecole de la Main Franche – vieux style Yang & Jisei TaiChi – dynamique de style Chen) dirigés par Monsieur Jean-Luc PEROT – 6e Dan AFAMA et par ailleurs 4e Dan JKA & 2e Dan de Judo
  • le Karaté Energy dirigé par Monsieur Pascal VIGNERON – 5e Dan FFKAMA – IMAF – WUKO, Champion du Monde de Karaté en 2013 & 2015
  • le Jisei Goshindô & Jutsu sous la direction technique de Monsieur Régis Brasseur – 6e Dan FFKAMA – 5e Dan IMAF
  • le Yoseikan Budô Daido Ryu sous la direction technique de Laurent Steenis – 7° Dan AFAMA
  • le WingTsun Kung-Fu sous la direction technique de Monsieur Mustafa Yuksek – 5° Dan AFAMA & IMAF
  • le Mixed Martial Arts (MMA) Moo Do Fighting sous le direction technique de Philippe Sterckx – 5° Dan AFAMA

Comité Directeur (Technique & Administratif)

  • Richard Prospero – 9° DAN – Directeur Technique depuis les débuts de l’AFAMA – seul à cette fonction – & Président de la Commission des WKMO affiliation 2021Grades
  • Vincent Leduc – 8° DAN – Président AFAMA & Vice-Président de la Commission des Grades
  • Jean-Luc Perot – 6° DAN – Membre effectif & Trésorier
  • Régis Brasseur – 6° DAN – Membre effectif
  • Isabelle Rase – 2° DAN – Secrétaire Générale AFAMA chargée de la gestion administrative

Reconnaissances officielles

Reconnaissances francophone et nationale : l’Association Francophone d’Arts Martiaux Affinitaires et de Self-défense est membre de la Fédération Francophone de Karaté et Arts Martiaux Associés affiliée à l’Association Interfédérale du Sport Francophone (AISF) et reconnue par l’Administration de l’Education Physique et des Sports (ADEPS). La FFKAMA est l’aile francophone de la Fédération Belge de Karaté (FBK-BKF)

WKMO-removebg-preview


[1] Comme le développe Maître NISHIYAMA – Ceinture Noire 9e DAN, pionnier du Karaté – dans son livre, Karate, the art of « empty hand » fighting: « le karaté en tant que méthode de self-défense possède une histoire de plusieurs centaines d’années. Il permet aux personnes le pratiquant après un certain temps d’être préparées physiquement et psychologiquement à se défendre avec succès contre n’importe quel agresseur potentiel. »

[2] Niveaux : initiateur, aide-moniteur, moniteur et entraîneur. Dans la perspective actuelle de la politique sportive européenne, il semble que ces brevets officiels de la Communauté française de Belgique s’avèreront donc, non seulement obligatoires pour enseigner dans les Centres Sportifs communaux, mais également pour pouvoir réaliser des échanges avec les autres pays européens. Des pourparlers sont déjà engagés en ce sens aujourd’hui par l’ADEPS quelle que soit la discipline pratiquée – reconnue par ses instances -, de façon à pouvoir enseigner officiellement à l’étranger au même niveau que les instructeurs officiels des pays qui invitent.

[3] Utilisez Adobat Acrobat Reader pour lire les fichiers en format pdf.

NB : si vous êtes sur la version « mobile » pour accéder aux autres pages du site, veuillez basculer dans la version « bureau » et nous excuser pour ce désagrément.